Big Bang Santé – Le Figaro: La Blockchain en Santé

 

Blockchain :

Truc informatique incompréhensible qui a servi de base au bitcoin et aux trafics d’armes et de drogue.

 

Blockchain dans la santé :

Toujours un truc informatique incompréhensible qui promet de révolutionner le monde mais qui, en fait, ne sert à rien.

 

Ces définitions sont le résumé de mes échanges avec de nombreux acteurs de la santé depuis 4 ans.

 

Aujourd’hui je suis là pour vous proposer une nouvelle vision de la blockchain. Et pour cela, je vais vous emmener avec moi quelques années auparavant, la première fois que j’ai entendu parler de cette technologie. Je vais vous raconter pourquoi j’ai trouvé ça extraordinaire.

 

Je me rappellerai toujours mon arrivée en 2ème année de Pharmacie. Je venais de passer le concours de première année et à ce moment-là je ne connaissais pas grand-chose au monde pharmaceutique. Très rapidement, je me suis rendu compte que je n’étais pas la seule. En réalité, pour le grand public, quand on est pharmacien, on travaille soit dans une officine, soit occasionnellement dans l’industrie. La terrible industrie pharmaceutique. En d’autres termes, quand on est pharmacien, on est soit épicier soit on se fait du fric sur le dos des malades.

 

La réalité est bien différente. Quand on est pharmacien, on est avant tout professionnel de santé. On fait ce métier, qu’il soit à l’officine, dans l’industrie ou à l’hôpital, pour le patient. Pour le soigner, l’accompagner et le soutenir. J’ai choisi cette voix pour le patient. Et je pense que c’est le cas de tous les professionnels du secteur de la santé.

 

Alors oui, évidemment qu’on en vit. Mais quelle profession ne nous permet pas de vivre.

 

Alors quand j’ai pris conscience de l’abysse énorme entre ma vision de mon métier et le regard que porte dessus le grand public, je suis tombée de très haut. Toute cette crainte, cette défiance et ce manque de confiance entre les patients et le monde de la santé m’a beaucoup touché.

 

Alors contribuer, à mon échelle, à refermer cet écart de confiance est devenue mon ambition. Et bientôt, la blockchain deviendrait mon arme.

 

2015, la revue The Economist, titre : Blockchain, the Trust Machine. La machine à confiance. Le hype est lancé et plus je me penche sur la question, plus j’y vois un formidable outil pour atteindre mon ambition.

 

J’ai donc passé les 4 années qui ont suivi à rechercher l’impact de la blockchain dans le secteur de la santé. A comprendre comment cet outil technologique peut contribuer à résoudre un problème foncièrement humain : le manque de confiance.

 

Je veux donc partager avec vous 3 choses que j’ai découvertes :

Première chose, la blockchain n‘est pas une solution miracle au manque de confiance entre l’industrie de la santé et les patients. J’ai mis du temps à m’en rendre compte car, je vous l’avoue, j’ai été obnubilée par la hype aussi pendant un moment. Je pense que nous sommes tous à un moment tombé dans le piège, nous avons voulu y croire car c’était vraiment trop beau.

 

Néanmoins, deuxième chose que j’ai découvert c’est que la blockchain reste néanmoins un formidable outil pour créer en environnement de transparence et de confiance. Alors oui, ce n’est pas une solution magique mais c’est une incroyable pierre à l’édifice.

 

Enfin, dernière chose que j’ai découverte, c’est que la blockchain c’est un peu comme ce coffre au trésor. Ça ne paie pas de mine, c’est sacrément difficile à décoder mais une fois qu’on a la clé, ça recèle de trésors.

 

Je vais donc vous embarquer avec moi, dans une chasse au trésor pour décoder la blockchain et y révéler tous ses secrets…

 

Share This:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *